Le monde de la montagne est marqué ces dernières semaines par de nombreux évènements tragiques. Amateurs, comme professionnels, les avalanches se font de plus en plus meurtrières.

Assurer sa sortie c’est s’informer et analyser le terrain. La première des choses à faire est de prendre connaissance des conditions météorologiques du site, se renseigner sur les conditions d’enneigement et surtout évaluer les risques d’avalanche. Pour cela, il existe des indicateurs. Météo France a mis en place une échelle de référence européenne de 5 niveaux.

Niveau 1 : Risque Faible

« La stabilité d’ensemble du manteau neigeux est bonne »

 Niveau 2 : Risque limité 

« La stabilité d’ensemble est satisfaisante mais une instabilité localisée affecte quelques pentes dont l’exposition et l’altitude sont le plus souvent mentionnées »

  Niveau 3 : Risque Marqué

« L’instabilité s’aggrave et s’étend à de nombreuses pentes »

 Niveau 4 : Risque fort

« L’instabilité affecte la plupart des pentes »

  Niveau 5 : Risque très fort

« L’instabilité du manteau neigeux est alors très forte et généralisée : épisodes neigeux très actifs, froids et ventés, brutal réchauffement accompagné de pluie affectant un manteau neigeux peu transformé. »

(source : météofrance)

drapeaux

On retrouve ces indicateurs sur le site de météofrance mais aussi dans les stations. Un système de drapeaux « risque d’avalanche » peut être mis en place dans certaines stations.

[one_third]

Après l’analyse terrain, il faut s’assurer d’avoir un équipement adapté pour être apte à intervenir en cas de danger. L’équipement de base contre les avalanches est simple :

Une ARVA (ou DVA) : balise qui permet d’être repéré même sous une plaque de neige.

La sonde : permet de localiser avec précision la balise

La pelle : pour déneiger rapidement et évacuer la victime.

Attention : cet équipement n’évite pas le risque d’être pris dans une avalanche. Il s’agit d’un équipement de secourisme permettant de venir en aide aux victimes

Des nouveaux équipements ont fait leur apparition sur le marché comme l’avalung qui permet à une victime de respirer même sous une couche épaisse de neige.

[/one_third]

 

valung

 

 Avalung

 

 

sac abs airbag                                                                                                                      Sac ABS Airbag

 

  

Le freerider professionnel français Julien Lopez a réussi à se sortir d’une violente avalanche grâce à son sac ABS.

 Je vous laisse découvrir la vidéo :

Enfin, l’expérience et l’instinct sont deux facteurs clés pour se sortir d’une situation délicate. Une bonne connaissance de la neige peut permettre d’éviter des zones à risque.

 Mais la règle d’or reste la vigilance. Une vidéo go pro d’un rider remettant sont gant, montre que l’espace d’un instant, le professionnel ne voit pas l’avalanche qui est en train de se former à quelques mètres de lui.

La montagne sait nous émerveiller comme nous mettre en danger.

 Soyez prudent !

 

Translate »